Español  |  English  |  Português  |  русский  |  中国  |  日本人  |  Deutsch  |  Français  |  한국의  |  Italiano

Les Dinka, un groupe ethnique nilotique merveilleux du Soudan

 

Les Dinka sont un groupe ethnique nilotique du Soudan du Sud. Ils vivent depuis le Xème siècle sur les deux bords du fleuve Nil et parlent une langue qui appartient au groupe nilo-saharien. Ils comptent trois millions environ et sont divisés en près de 21 groupes avec ses propres chefs légitimes.

Bien que l’élevage soit toujours leur ressource économique majeure, les Dinka n’ont jamais oublié les activités comme l’agriculture et la pêche qui leur permettaient d’être autosuffisants en matière de l’alimentation. Leur commerce et l’industrie légère gagnent considérablement de l’importance.

Les photographes Carol Beckwith et Angela Fisher ont une expérience de plus de 30 années de l’immortalisation de cérémonies, de rituels et de la vie quotidienne de peuples tribaux africains. Leurs photos montrent le respect pour les traditions et les peuples de ces tribus, en particulier les traditions des Dinka:

 

Groupe ethnique

Groupe ethnique

Groupe ethnique

Groupe ethnique

Groupe ethnique

Groupe ethnique

Groupe ethnique

Groupe ethnique

Groupe ethnique

Groupe ethnique

Les Dinka

Les Dinka

Les Dinka

Les Dinka

Les Dinka

Les Dinka

Les Dinka

Les Dinka

Les Dinka

Les Dinka

Soudan tribu

Soudan tribu

Soudan tribu

Soudan tribu

Soudan tribu

Soudan tribu

Soudan tribu

Soudan tribu

Traditionnellement, les Dinka ne portent pas beaucoup de vêtements ; c’est habituel pour un homme adulte d’être complètement nu sauf des colliers autour du cou. En général, les femmes ne portent qu’un peau de bouc autour de la taille. De plus en plus de jeunes femmes empruntent des vêtements différents de villes voisines et les hommes empruntent des vêtements longs portés dans le nord. Les Dinka, en particulier les hommes, prêtent beaucoup d’importance aux décorations corporelles. D’habitude, ils retirent certaines dents pour des raisons purement cosmétiques. Les hommes-pasteurs utilisent la bouse de vache pour chasser les moustiques. C’est facile de voir de jeunes hommes aux cheveux roux teints avec l’utilisation de l’urine de vache alors que les femmes rasent la tête et les sourcils, laissant seulement une touffe de cheveux au-dessus de la tête.